Walliser Bote

1858

1851

1841

Chercher dans ce journal

La recherche est sensible aux accents. En cherchant « Geneve » les résultats n'incluent pas le mot « Genève »

Informations sur ce journal

Titre: Walliser Bote
Canton: Valais
Disponible en ligne: 2 janvier 1841 - 31 décembre 2014 (23,758 éditions, 406,264 pages)
Information bibliographique (Helveticat): http://permalink.snl.ch/bib/sz001197603
Droits: usage privé
Niveau de segmentation: automatique / non contrôlé — partiellement niveau de l'article (2009-)
Description: Paru le 28 juillet 1840 sous le titre de Der Nachläufer et inséré dans le Bulletin officiel, le journal prend son envol quelques semaines plus tard et devient le Walliser Bote. Du 1er septembre 1840 au 6 janvier 1841, le journal cherche sa voie, il devient bilingue pendant une période, adopte un titre traduit par Le Messager Valaisan et finit par disparaître pendant dix ans. Il réapparaît furtivement en 1851-1852. Entre 1858 et 1869, on le connait sous le titre de Walliser Wochenblatt. Ce n’est réellement qu’en 1869 que l’on peut dater sa parution en continu jusqu’à ce jour sous le titre Walliser Bote. Il devient quotidien en 1969, et domine l’aire germanophone du canton, subsistant contre tous ses concurrents. Journal de parti à l’origine et d’orientation catholique-conservatrice, il laisse peu à peu la place à un journal régional indépendant qui à partir de 1989 et la disparition du Walliser Volksfreund occupe la même position stratégique que le Nouvelliste dans le Valais francophone.